Covid 19 : la lettre de Laurent Berger aux adhérents

 

CFDT Magazine publie dans son numéro de juin une lettre de Laurent Berger aux adhérents de la CFDT (pour la lire cliquez ici) qui revient sur la crise du Covid-19, sur le confinement, les défis du "monde d'après" et l'action de la CFDT depuis le 16 mars.
 
Chère adhérente, cher adhérent Le 16 mars, la société s’est figée, stoppée dans son mouvement «habituel». La politique de confinement décidée par le gouvernement était nécessaire pour se protéger du Covid-19 et éviter l’engorgement des hôpitaux. Certains d’entre vous – salariés et agents des services hospitaliers, des cliniques et des Ehpad, travailleurs au service des plus fragiles, travailleurs du quotidien, que l’on croisait dans les commerces ou dans les rues sans y prêter suffisamment attention, ou travailleurs tout aussi invisibles sur les chaînes de production – ont continué à œuvrer sans relâche. Nombreux parmi vous ont été privés de mission et placés en chômage partiel. D’autres ont dû transformer à la hâte leur logement en bureau. Je pense à chacun d’entre vous, aux difficultés pour certains de vivre cette situation inédite. Difficulté financière lorsque votre perte de revenu n’a pas été compensée. Difficulté familiale lorsque vous étiez séparé de vos proches ou lorsque vous deviez faire l’école à vos enfants. Difficulté psychologique lorsque vous avez été frappé directement ou indirectement par la maladie, lorsque vous étiez confiné dans un logement exigu, lorsque vous vous êtes retrouvé subitement seul, avec ou sans emploi, actif ou retraité. Durant toute cette période, la CFDT s’est mobilisée pour vous soutenir et vous défendre. Il n’y a pas meilleur réseau social (...)
 
 

Les critères de vulnérabilité définis dans l'article 1 du Décret n° 2020-521 du 5 mai 2020.

La vulnérabilité mentionnée au I de l'article 20 de la loi du 25 avril 2020 susvisée répond à l'un des critères suivants :

1° Etre âgé de 65 ans et plus ;
2° Avoir des antécédents (ATCD) cardiovasculaires : hypertension artérielle compliquée (avec complications cardiaques, rénales et vasculo-cérébrales), ATCD d'accident vasculaire cérébral ou de coronaropathie, de chirurgie cardiaque, insuffisance cardiaque stade NYHA III ou IV ;
3° Avoir un diabète non équilibré ou présentant des complications ;
4° Présenter une pathologie chronique respiratoire susceptible de décompenser lors d'une infection virale : (broncho pneumopathie obstructive, asthme sévère, fibrose pulmonaire, syndrome d'apnées du sommeil, mucoviscidose notamment) ;
5° Présenter une insuffisance rénale chronique dialysée ;
6° Etre atteint de cancer évolutif sous traitement (hors hormonothérapie) ;
7° Présenter une obésité (indice de masse corporelle (IMC) > 30 kgm2) ;
8° Etre atteint d'une immunodépression congénitale ou acquise :
- médicamenteuse : chimiothérapie anti cancéreuse, traitement immunosuppresseur, biothérapie et/ou corticothérapie à dose immunosuppressive ;
- infection à VIH non contrôlée ou avec des CD4 < 200/mm3 ;
- consécutive à une greffe d'organe solide ou de cellules souches hématopoïétiques ;
- liée à une hémopathie maligne en cours de traitement ;
9° Etre atteint de cirrhose au stade B du score de Child Pugh au moins ;
10° Présenter un syndrome drépanocytaire majeur ou ayant un antécédent de splénectomie ;
11° Etre au troisième trimestre de la grossesse.
 
Source : Legifrance.fr

 

 Tou.te.s responsables et solidaires face au coronavirus

Qu'est-ce que la CFDT ?

L'intersyndicale s'adresse au Ministre de l'Education nationale: nos organisations souhaitent vous faire part de la grande inquiétude suscitée par les annonces du président de la République sur la réouverture progressive des écoles et établissements scolaires à partir du 11 mai. 

Lire le communiqué

Devenir enseignant

Les concours

Visitez les sites

du SPEP-CFDT de la Fep-CFDT de la CFDT